3

septembre

La fête au village

La fête au village

Depuis mercredi et jusqu’à dimanche c’est la fête du village comme il en existait par le passé en France. Depuis lundi les kiosques s’installent sur la place du village. La plupart sont des gargotes où l’on pourra manger et boire. A partir de jeudi la musique ne cessera que quelques heures le matin à partir de 7 heures mais on dansera toute la nuit.
Aujourd’hui vendredi, une fanfare est venue du Suriname pour animer la seule rue du village au bord du fleuve.

J’en profite pour photographier un peu tout le monde, ce qui est plus discret qu’en temps normal bien qu’aussi indélicat. J’assume.

La journée la musique joue à fond. Les caciques à cul jaune qui passent leur temps à causer entre eux et imitent les bruits environnants sont stupéfait de la violence de la musique. Ils en restent cois ! Même le ara est désemparé. La nuit c’est pire encore.

Comme lors du carnaval de Cayenne j’apprécie de voir les corps pleinement assumés de cette population encore peu pervertie par les images de mode et les poupées « Barbie ». La seule fantaisie pour laquelle les femmes rivalisent d’ingéniosité est le port de rajouts de cheveux souvent laissés longs ou de perruques blondes, rouges. Elles aiment aussi le port de faux cils immenses. Il y a même un stand avec une coiffeuse et ses perruques sous un arbre pendant cette fête.

Bien sûr l’or est aussi porté en abondance en colliers d’un bel effet sur la peau sombre ou d’un effet plus discutable sur les incisives.

Samedi soir élection de miss Grand Santi. Quatre belles jeunes filles de 17 à 18 ans défilent en tenue traditionnelle et en dansant puis en tenue de plage puis en tenue de soirée. Elles doivent ensuite répondre à la question : « Si vous êtes élue miss, que demanderez vous pour améliorer les vacances des jeunes de Grand Santi ? » La quatrième candidate très jolie, grande est aussi la plus pertinente et est élue.

Je vais dormir et rate l’heure du réveil pour voir arriver la star bushinenge du Maroni. Levé à 6h30 j’entends toujours la musique et vais sur la place qui est encore bondée de monde. Jeunes, vieux, enfants tout le monde est là et la musique est plutôt très bonne. A Sept heures trente arrive la star Bakaa boy, en voiture jusqu’à la scène et c’est le délire total des groupies. C’est très tonique comme musique et tous les gens connaissent les paroles de ses chansons. Ça fait plaisir de voir cet enthousiasme, cette chaleur dans ce village calme d’ordinaire.
Le dimanche après midi le village dort. Un serpent brun de un mètre traverse la rue. J’interpelle un passant qui me confirme que ce serpent est venimeux aussi nous nous lançons après lui lorsqu’il s’introduit dans une cour et le tuons alors que les nombreux enfants de la maisons sortent apeurés en criant « snaki, snaki ».
Mo séjour se termine et je n’ai pas eu à gérer de situations difficiles, seulement ces derniers jours des évènements tristes pour lesquels je ne pouvais rien.
J’ai pris le temps de modeler une Vénus ndjuka représentant la femme telle que je la vois ici.

Vénus Ndjuka

Vénus Ndjuka


Un colibri vert à cul orange vient me saluer ce matin et un kikiwi se laisse photographier. Une grosse rainette vient poser pour ma dernière nuit lors du repas d’adieu avec mes amis du centre de santé.

ALLEZ SAVOIR POURQUOI JE N4ARRIVE PAS 0 INTERGRER LES PHOTOS DANS LE TEXTE

Fanfare du Suriname

Fanfare du Suriname

Cacique à cul jaune coi

Cacique à cul jaune coi

Digne d'être miss mais ce n'est pas elle

Digne d’être miss mais ce n’est pas elle

Spectatrice

Spectatrice

Formes I

Formes I

P1040659a
Formes II
Coiffeuse

Coiffeuse

Marchande de fruits au sirop

Marchande de fruits au sirop

Déjà fan

Déjà fan


Grande rainette

Grande rainette


3 commentaires à “La fête au village”

  1. Nadège

    Que d’aventures…..On ne s’ennuie pas dans ce village où les hommes et les animaux peu communs cohabitent. De très belles images en tout cas ainsi que ton récit qui me fait pénétrer dans ton monde. C’est la fin oui 🙁 mais le plus merveilleux est ce que tu as vécu. Gros bisous et à bientôt.

  2. joelle

    te lire est toujours un plaisir…ton séjour se termine contente que tu reviennes t’occuper de nous 🙂

  3. Gmail974

    Toujours aussi belles tes venus 😁
    Bisous

Laissez un commentaire